Inox ou Aluminium

Publié le : 21/09/2017 15:45:53
Catégories : Infos Techniques

Inox ou Aluminium

Inox ou Aluminium

Les Inox et l'aluminium sont les 2 matériaux que nous utilisons le plus dans le domaine de la slackline.
Que ce soit l'aluminium ou l'inox pour savoir lequel convient le mieux, ils sont régis par 4 critères : La résistance à la traction (Rm), la limite d'élasticité (Re) et la limite d'allongement (Rp), toutes ces valeurs sont exprimées en Mpa ou N/mm².
Le module de young est une valeur sur la limite élastique qui indique quelle force limite il ne faut pas dépasser car en dessous le matériaux revient à sa forme originelle, au dessus le matériaux se déforme sans retrouver sa forme.
Le choix des matériaux dans leur fabrication va dépendre de leurs utilisations spécifiques selon si c'est un bloqueur de sangleune poulie ou un mousqueton.

L'aluminium:

Nous parlerons que des Aluminiums mécaniques, les autres étant trop peu résistants pour notre utilisation en slackline
Avantage
-L'aluminium mécanique a l'avantage d'être environ 2 à 2.5 fois plus léger que l'acier standard selon la nuance d'aluminium. 
Nous utilisons des aluminiums "mécaniques" qui sont en fait des alliages d’aluminium, les plus connus dans la slackline (7075, 6061,...)
Le 7075 est l'alliage le plus résistant et ayant la zone plastique la plus faible donc il ne se déformera quasiment pas avant de rompre. Il ne supporte pas d’être plié donc il doit être formé à chaud et sous de grandes pressions ou être travaillé sur des blocs taillés.
Le 6061 (exemple : les MINI TWIN ou le LOCK ROUND) est un alliage légèrement plus élastique qui accepte des plis légers si l'angle n'est pas trop important (la majorité des flasques de poulies sont en 6061).
Inconvénient
Les gros points faibles des alliages d'aluminium sont : qu'ils ne préviennent pas quand ils cassent, ils ne vont quasiment pas se déformer et céderont d'un seul coup. Et le plus important, les alliages d'aluminium supportent beaucoup moins bien les chocs que l'inox. 
Pour schématiser : 2 pièces identiques une en inox et l'autre en alliage d'aluminium, subissant des chocs répétés en dessous de leur limite d'élasticité, casseront obligatoirement à un moment donné (du fait des changements d'états rapides de la matière subissant à répétition déformation, repos,...) L'acier ou inox tiendra environ 180 fois plus de chocs que l'aluminium. (résultat obtenu lors des résultats de nos tests à répétitions)
Contrairement à ce que l'on peut penser les aluminiums n'aiment pas l'eau et se corrodent.
Le matériel en aluminium le plus utilisé reste les poulies de renvois ou les mousquetons, dans le cas où les forces ne sont que ponctuelles lors de la mise sous tension.

Les Inox :

Les 3 nuances d'inox dont nous parlerons sont le 304 et 316 (exemple le Rhino ou la XP2)  qui sont 2 inox austénique utilisés dans la plupart des produits de montagne et nautique dû à leur bonne résistance à la corrosion; Ainsi que le 17.4PH (exemple le FROG ou TIBLOC) qui est un inox Martensitique très pauvre en Carbone et qui lui permet grâce aux trempes, des résistances supérieures au titane en gardant une résistance à la corrosion. 
Avantages
Ils sont aussi plus résistants. Les Inox ont une zone plastique plus importante que l'aluminium, mais plus l'Inox est solide (plage d'élasticité haute )plus il sera cassant mais même au plus haut niveau, il sera toujours moins cassant que l'aluminium.
Un autre gros avantage de l'inox est sa dureté qui lui permet d'être beaucoup plus durable dans le temps face à l'usure.
Moins sensible aux coups et aux chutes, alors qu'un alu doit être jeté dès qu'il subit une chute de quelques mètres, l'inox lui du fait de sa plasticité se déformera pour dissiper l'énergie.
Sa zone plastique étant importante entre 20 à 50 % de sa résistance il dissipera facilement l'énergie.
Disposant aussi d'une dernière zone de déformation quand la tension est trop élevée, il permettra d'identifier tout risque avant rupture.
Plus résistants que l'aluminium à la "corrosion", l'inox et l'alu ne rouillent pas mais subissent majoritairement un phénomène "d’électrolyse" au contact de l'eau, et cela est beaucoup plus rapide sur les alu.
Inconvénients
L'inox à un rapport résistance/volume supérieur à l'aluminium ce qui le rend plus lourds pour une pièce de même taille mais la résistance reste plus élevée. 
L'inox du type 316 est plus sensible à se gripper, la couche de chrome qui le compose cherche à se souder à toutes autres pièces du même type d'inox .

Conclusion

Dans la slackline les tensions élevées et les changements rapides de tensions montrent qu'il faut privilégier les Inox; l'aluminium doit surtout être proscrit de toutes les jumplines et Highlines où les variations de tensions sont énormes.
Nous savons que certain dans le milieu de la slackline utilisent notamment des bananas ou mousquetons en alu en highline, mais ce sont généralement des pro ou semi-pro qui ont une pratique où chaque gramme sera cherché car la ligne installée sera reculée et surtout ils feront tout pour minimiser les forces qu'ils peuvent mettre dans une ligne (très grande longueur de sangle, pas de leashfall...). Mais pour un débutant et même utilisateur averti l'utilisation de ce type de matériel peut être très dangereux si les risques ne sont pas compris parfaitement.
Ne pas oublier que pour une taille de banana équivalent (taille du réa central et de la goupille avant) les bloqueurs du type Minion ou Frog sont plus légers que les bananas alu de la même taille (nous ne parlons pas des mini bloqueurs de certaines marques)
Imaginez la pratique de la slackline comme une corde de guitare qui subit des torsions ou chocs répétés, à diamètre équivalent la corde en nylon résistera plus longtemps qu'une corde en acier ou inox et encore plus qu'une corde en alu.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

J'accepte

Slack Mountain utilise les cookies afin de vous proposer une expérience de navigation optimale, nous vous proposons d'accepter leur utilisation en cliquant sur "J'accepte". En savoir plus.